Le Mondial d’espéranto 2020 à Montréal reporté à 2022 en raison de la pandémie de COVID-19

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Dernière mise à jour: 14 avril 2020

MONTRÉAL (QC), le 14 avril 2020 – Le 105e Congrès mondial d’espéranto, qui devait avoir lieu du 1er au 8 août 2020 au Centre Sheraton à Montréal, est repoussé à 2022 en raison de la pandémie de COVID-19, a annoncé par voie de communiqué l’Association mondiale d’espéranto, le 11 avril, à la communauté espérantophone internationale, mentionnant les nouvelles restrictions dévoilées récemment par le gouvernement du Québec. L’Association avait déjà indiqué, la semaine précédente, que le Congrès devrait être reporté à une date ultérieure étant donné la situation sanitaire mondiale.

«C’est bien sûr regrettable, mais la protection de la santé de toutes et tous est primordiale», affirme Normand Fleury, président du comité local assistant l’Association mondiale dans ses tâches d’organisation. «Les espérantophones du Québec et du Canada attendaient avec impatience ce Congrès, une occasion unique de rencontrer la diversité du monde par l’espéranto et de présenter l’apport culturel inestimable de cette langue au grand public.»

Le Congrès prévoyait un riche programme de conférences, de présentations artistiques et de visites de la région pour permettre aux espérantophones du monde entier de découvrir l’histoire et la culture d’ici. Plus de 800 personnes étaient déjà inscrites début mars, cinq mois avant l’événement. «Nous sommes heureux de pouvoir tout de même accueillir les congressistes dans deux ans», ajoute M. Fleury. Il était déjà prévu, depuis l’année dernière, que le Congrès de 2021 aurait lieu à Belfast, en Irlande du Nord.

Le premier Congrès mondial d’espéranto a eu lieu à Boulogne-sur-Mer, en France, en 1905. Jusqu’ici, seules les deux guerres mondiales avaient interrompu leur organisation. Un seul autre Congrès avait d’ailleurs été préparé sans pouvoir se dérouler à la date prévue: celui de Paris en 1914, annulé en raison du déclenchement de la Première Guerre mondiale. Signe des temps, l’Association envisage la mise sur pied cette année d’un événement entièrement virtuel diffusé mondialement et conservant une partie des éléments des Congrès classiques.

– 30 –

À propos de l’espéranto

L’espéranto, fort d’une tradition de 133 ans, est une langue construite visant à favoriser le rapprochement des nations et le respect de la diversité linguistique et culturelle. Publiée par son initiateur, L. L. Zamenhof, originaire de Białystok (Pologne actuelle), en 1887, elle n’appartient à aucun peuple en particulier. L’Association mondiale d’espéranto est un organisme indépendant qui vise à promouvoir sa connaissance et son usage dans le monde. Outre l’organisation de son Congrès mondial annuel, elle est notamment en relations officielles avec l’ONU et l’UNESCO.

Communiqué émis par le comité local d’organisation du 105e Congrès mondial d’espéranto: www.esperanto2020.ca. Pour plus de renseignements ou des entrevues: info@esperanto2020.ca